Architecture éco-responsable

17 septembre 2018

L’architecture est une activité de premier plan pour optimiser notre empreinte environnementale. Mais pour autant la réduction des gaz à effet de serre, le tri des déchets, la baisse de notre consommation d’énergie, l’auto-suffisance, et la responsabilité écologique ne suffisent pas à mon sens quand il s’agit d’architecture. Il faut aller plus loin, il faut regarder ce que nous attendons profondément des espaces que nous créons afin de lors donner une pérennité et une âme. Revenir aux enseignements ancestraux qui avaient compris que l’extérieur est un prolongement de l’intérieur. L’écologie c’est d’abord assumer des lieux qu’on aime et ou l’on se sent bien, des lieux ou on va passer du temps.

 

Écologie ou Bobologie

Lorsque vous rénovez/construisez, il faut comprendre les notions de durée (moyen et long terme).
Dans quelle durée se situe votre projet (5 ans / 10ans )? Que va t’il devenir après la revente? Quels sont vos moyens financiers? Quelle est votre philosophie? Je déconseille formellement aux client de se lancer directement dans l’autosuffisance énergétique pour plusieurs raisons. Premièrement : Il s’agit généralement d’une décision extrême et en tant que telle, elle sera revue dans les 6 mois car elle n’émane pas d’une envie sincère, mais souvent d’un point de vue politique variable. Deuxièmement : Les espaces crées par les hommes reçoivent les activités des hommes mais plus important encore interagissent avec les émotions. C’est pourquoi écouter ses envies en comprenant ce qu’on fait donne généralement au lieu rénové une pérennité plus forte.

Quelle style architectural ?

Le style architectural est une idée un concept, son choix n’a pas ou peu d’influence sur votre attitude éco-responsable. La première attitude écologique consiste à prendre un architecte qui à accumulé des années apprentissage et d’expérience dans son domaine. Il sera plus rapide, plus informé, plus réactif, plus sur de lui que vous ne le serez jamais. Déléguez intelligemment le projet à votre architecte en comprenant sont travail et vous gagnerez du temps et de l’argent ce qui constitue un premier effort écologique.

Utiliser le bois, du béton, du carton ou des déchets recyclés ne fait pas varier l’impact écologique du projet, en revanche la technique de mise en oeuvre et la méthode de production des matériaux choisis vont définir cet impact.
C’est pourquoi le rôle de l’architecte est de vous expliquer quel matériaux sera le plus approprié à votre budget et à vos envies.
Vous établirez ensemble un cahier des charges et un planning d’un projet que vous comprenez et ou vous êtes investi.