ČPNG  IHDR%ŘV PLTEßz=ŕtRNS@śōf IDAT◊c`‚!ľ3IENDģB`ā D√©corer son salon - Adrien Deprez - Architecte, Designer int√©rieur et d√©corateur √† Paris
Que vous soyez professionnel ou particulier disposant d’un bien à rénover créer ou décorer, sachez que je suis à même de répondre à vos demandes, tout en vous accompagnant vers les solutions répondant le mieux à votre budget et à vos attentes.

Décorer son salon

16 janvier 2015

Pas √† pas, Robert Gervais nous d√©crit ses id√©es pour un salon plein de subtilit√©, intemporel et libre. Laissez-vous s√©duire par ses quelques recommandations…

  1. Décidez de votre budget

Un salon r√©ussi ne pourrait √™tre repens√© sans une r√©flexion bien pens√©e sur le budget : tout n’est que question d’arbitrage et non pas toujours de moyens. D√©cider o√Ļ vous voulez mettre le plus d’argent (un canap√©, une table basse, des tableaux…) restera la base d’une d√©coration en accord avec vos envies et votre porte monnaie.

  1. Observez la lumière naturelle de votre salon

Avant de commencer, il convient de tenir compte des ouvrants de votre salon. Verticaux ou hotizontaux, nombreux ou pas, il vous faut regarder cette r√©alit√© et faire avec. Ensuite, un choix s’op√®re : capter la lumi√®re ou bien la filtrer. Dans le premier cas, il faut amplifier les mati√®res de r√©flexion, utiliser des laques, des m√©taux et des miroiteries.

Pensez aussi aux satinés, aux quincailleries comme les poignées et accessoires de couleur argent, inox ou bronze. Pour absorber la lumière, modifiez sa trajectoire en utilisant des contrevents de type panneaux en bois ou rideaux. Faites entrer le bois, les laines, les peintures mates et du textile tel que le lin.

  1. Ne négligez plus votre plafond

Levez les yeux dans votre salon, observez √† nouveau la r√©alit√© en analysant vos plafonds. On devrait toujours s’en pr√©ocuper, bien avant les murs car notre regard est souvent port√© vers cet √©l√©ment de la pi√®ce. Cr√©ez du rythme et des jeux de volumes √† l’aide de caissons, de faux plafonds pour le simple plaisir des yeux.

  1. Le sol en ligne de mire

Si l’on peut facilement changer une peinture, refaire un sol reste plus fastidieux et on√©reux. Si vous en avez les moyens, investissez tout de suite dans un mat√©riau beau et durable. Restez dans cette logique de filtrage ou de captation de la lumi√®re naturelle : le coco, la pierre mate et la laine au sol seront de tr√®s bons alli√©s pour la tamiser. Vous obtiendrez l’effet inverse en utilisant des pierres polies telles que les marbres.

  1. Sur les murs, tout est affaire de contraste

Les gens ont peur des tonalit√©s denses et sombres alors qu’il faut, en r√©alit√©, ne pas h√©siter √† les utiliser pour cr√©er des effets contrast√©s. Est-ce un bleu ou un gris ? Adoptez les couleurs qui ne se d√©finissent pas au premier regard, elles insuflent questionnements et subtilit√© au salon. Evitez le tout blanc, la couleur des paresseux. Mieux vaut aller vers une d√©marche de sinc√©rit√© et ne pas aller √† la facilit√©. Si possible, ne tentez pas d’√™tre raccord au niveau des couleurs, exprimez quelque chose de fort en jouant sur les contrastes. Heureusement notre salon n’est pas une clinique, vous pouvez donc oublier tous soucis hygi√®nistes.

Osez aussi le t√©l√©scopage d’influences √† travers le choix de diff√©rents mat√©riaux et couleurs. Enfin, n’oubliez pas de tisser le tout par rapport √† votre identit√© et celle de votre lieu.

  1. Mélangez les éclairages chauds et froids

Pour bien tirer profit de vos √©clairages, sachez les distinguer en deux cat√©gories : les chauds et les froids. Utilisez les chauds qui laissent √©clater une lumi√®re jaune et chaleureuse au dessus de la table √† manger, de la table basse et du canap√©. Rien ne sert de surexposer en lumi√®re ces espaces o√Ļ l’on voit g√©n√©ralement suffisamment ce que l’on mange et la personne √† c√īt√© de nous.

Consacrez ensuite les √©clairages froids dans les couloirs. Leur lumi√®re blanche ne modifie pas le rendu des couleurs environnantes, ils sont donc parfaits pour mettre en valeur vos tableaux et objets sur les murs. Cette disposition peut para√ģtre √©vidente, pourtant on constate que la plupart des gens font l’inverse.

  1. Meublez vous selon votre façon de vivre

Quand un salon est petit, jouez sur la l√©g√®ret√© et la mobilit√© √† travers votre mobilier. Composez votre d√©cor avec des fonds et des mati√®res tels que le bois, le verre et l’inox. Alliez rayures et motifs, retrouvez des superpositions afin de m√©langer diff√©rents styles et diff√©rents prix. Rendez-vous aux puces, acqu√©rissez un beau meuble ou un bel objet une fois par an.

Si vous aimez recevoir et manger, alors faites vous plaisir en achetant une immense table et de belles chaises. Eviter l’√©cueil canap√©/ table basse/ meuble de TV/ table √† manger s’il ne correspond pas √† votre mode de vie. Brodez, ajustez en fonction de vos r√©els besoins et de vos envies car chacun poss√®de sa vision personnelle du salon.

  1. Osez une déco qui affirme votre personnalité

Parce qu’il manque trop souvent de la fantaisie et de la tendresse dans le salon, osez au risque m√™me de d√©plaire. Si vraiment vous h√©sitez √† vous lancer, faites le au moins sur vos murs en exposant photos, tableaux, masques… Ne disposez plus ces objets dans vos toilettes ou dans les couloirs, mettez-les en valeur √† l’aide de beaux encadrements dans votre espace √† vivre. Cependant, soyez toujours personnel mais jamais impudique.

Enfin, une derni√®re chose, en d√©co, ne soyez pas si s√©v√®re avec vous-m√™me : est-ce qu’un int√©rieur est une convention ou bien un espace o√Ļ l’on aime se faire plaisir et partager ?

Le site internet de Robert Gervais : www.robertgervaisstudio.fr

Image: http://designmag.fr/salon-salle-de-sejour/decoration-interieur-salon.html