Blog

Un architecte intérieur, pourquoi faire?

Architecte intérieur pour un nouveau projet. Est ce une bonne idée?

Il n’est pas toujours évident de savoir par ou commencer et comment procéder dans une réalisation architecturale. La  mission de l’architecte intérieur et de simplifier la démarche pour vous laisser les commandes de votre projet. En lui délégant la conception et la gestion de votre future réalisation vous vous dégagez des contraintes techniques, administratives et relationnelles.

L’architecte intérieur mettra en place un processus adapté à votre fonctionnement afin que vous puissiez à tout moment intervenir sur votre projet en laissant parler la créativité qui est en vous sans que vous soyez perturbé par la complexité de l’opération. Ce dernier vous accompagnera de l’esquisse au chantier en vous proposant des solutions spatiales,des ambiances et des matériaux correspondant à vos attentes.

Au final vous évitez la complexité de gestion, les démarches, et vous économisez du temps et de l’argent. Faire appel à un architecte intérieur c’est vous simplifier la vie pour matérialiser vos idées dans les meilleures conditions.

 

EN BREF

  • Rester maitre de votre projet
  • Laissez place à votre créativité
  • Dégagez vous des soucis
  • Économisez du temps et de l’argent.
  • Obtenez un projet à votre image

 

Voir un projet d’architecture intérieure

Décoration d’intérieur vous dites ?

Design, brocante chic, zen ou ethnique… La « déco » est avant tout une affaire de goût. Expert en aménagement de l’espace, le décorateur d’intérieur ne manque pas d’astuces pour donner vie aux envies de ses clients. Sa mission : faire de leur intérieur un lieu unique, à leur image. Un cadre de vie raffiné.

« Je choisis la couleur des murs, le linge de maison, les meubles, les objets, les luminaires et les sols. Puis je contrôle et gère le chantier de A à Z », explique Maria, décoratrice indépendante. Réaménager une chambre d’amis, réaliser une fresque murale, rendre fonctionnel, esthétique et confortable un espace de travail…
Faire du neuf avec du vieux

Baroque, épurée ou bohème, la décoration réalise une percée remarquée dans tous les intérieurs et le phénomène n’en est qu’à ses débuts. Mais si tout un chacun rêve sur les pièces ultra-lookées des nombreux magazines consacrés à la question, tout le monde n’a pas forcément le temps, ou le talent, de personnaliser lui-même son lieu de vie. C’est là qu’entre en scène le décorateur d’intérieur.

Design scandinave

Né dans les années 1930, le design scandinave appartient au modernisme, mouvement marqué par le fonctionnalisme et la simplification des formes, qu’il a tenté d’humaniser par l’usage de matières naturelles (bois, cuir, chanvre, etc.) et de démocratiser par l’usage de techniques novatrices permettant de fabriquer des objets en série à prix raisonnables. Le but du design scandinave est d’améliorer la vie quotidienne et de nombreux designers se sont donc concentrés sur la maison : mobilier, luminaires, textiles, vaisselle, etc. Dans leur travail se retrouve souvent une forte relation à la nature visible dans le mélange de l’abstraction et des formes naturelles (rive courbe d’un lac, écorce d’arbre, fragments végétaux, etc.).

Aménager une chambre : les 5 règles à connaître

De la position du lit aux rangements intelligents, découvrez les conseils de Cotemaison.fr pour agencer une chambre où il fait bon vivre et bien dormir.

1. Dessiner un axe de circulation autour du lit

Malgré un lit imposant par la place qu’il prend, il est nécessaire de pouvoir se déplacer à son gré dans la chambre. Libérez l’espace au sol et évitez un encombrement superflu. Le lit est à placer plutôt au centre de la pièce, la tête contre un mur. Dans un angle, la circulation est difficile. « C’est presque obligatoire d’avoir chacun son accès au lit pour éviter de déranger l’autre quand on se lève le matin », insiste Camille Hermand, architecte d’intérieur.

Gardez aussi en tête tous les gestes répétés au quotidien afin de positionner au mieux le lit. Le chemin pour atteindre le placard ou la lumière ne doit pas être entravé. « Mieux vaut avoir une petite chambre avec une bonne circulation qu’une grande chambre mal agencée », rappelle Camille Hermand.

Décorer son salon

Pas à pas, Robert Gervais nous décrit ses idées pour un salon plein de subtilité, intemporel et libre. Laissez-vous séduire par ses quelques recommandations…

  1. Décidez de votre budget

Un salon réussi ne pourrait être repensé sans une réflexion bien pensée sur le budget : tout n’est que question d’arbitrage et non pas toujours de moyens. Décider où vous voulez mettre le plus d’argent (un canapé, une table basse, des tableaux…) restera la base d’une décoration en accord avec vos envies et votre porte monnaie.

  1. Observez la lumière naturelle de votre salon

Avant de commencer, il convient de tenir compte des ouvrants de votre salon. Verticaux ou hotizontaux, nombreux ou pas, il vous faut regarder cette réalité et faire avec. Ensuite, un choix s’opère : capter la lumière ou bien la filtrer. Dans le premier cas, il faut amplifier les matières de réflexion, utiliser des laques, des métaux et des miroiteries.

Qu’est ce que le Home staging ?

 
Janvier 2010
Le Particulier Immo n° 260, article complet
 
L’acquéreur prend sa décision dans les 90 secondes de la visite. De cette idée est né le home staging. Il s’agit d’attirer l’attention sur les points forts du bien afin de le vendre rapidement et au meilleur prix possible. La démarche semble rentable, mais est-ce un effet de mode ou un investissement judicieux ?
Vous êtes sur le point de mettre en vente un bien immobilier ? Si vous ne trouvez pas acquéreur dans les premières semaines, il y a fort à parier qu’un agent immobilier ou une personne de votre entourage vous suggérera de recourir au home staging. Si vous ne connaissez pas encore le sens de l’expression, sachez que les Québécois parlent de « valorisation immobilière » pour ¬désigner ce qui est littéralement une « mise en scène du logement » ayant vocation à le vendre rapidement et au meilleur prix possible. Il ne faut pas confondre le home ¬staging avec la décoration ¬d’intérieur, et encore moins ¬l’assimiler à une rénovation du bien destiné à la vente. Il s’agit simplement d’attirer l’attention de l’acquéreur potentiel sur ses points forts. Le tout, avec des moyens dont les home stagers s’accordent à dire qu’ils ne doivent pas dépasser 1 ou 2 % de la valeur du bien. Mais, même si l’investissement est modeste, le home staging est-il rentable ? Nous avons mené l’enquête.


1 2 3